Clips

IMANY : There were tears

By  | 

Imany nous délivre un clip haut en couleur avec une mise en scène cinématographique digne d’un court métrage

4C67413C-9F83-4ADA-9312-734BC5F45903

On commence en mode Time freeze dans un township puis s’avance un personnage aux airs de Malcolm X avançant dans ce monde figé.

95AE0A08-3C7A-4FFA-9940-A001806EFA2C

Et des les premières parole le décor est planté et l’action prend vie : « Mes rêves étaient peuplés de larmes et de peurs
Du bruit sourd de mes blessures, de mes cris intérieurs
J’étais enchaîné aux pieds, mais j’ai toujours été libre
Même à genoux, je m’en sors toujours
Aucun prémisse, aucune requête
J’ai toujours su que l’amour pourrait être leur héritage à porter, dur et lourd »

ACE246D6-3BCE-4231-96C9-65FAE90D7D1F
Un morceau encore engagé comme sait si bien le faire Imany et c’est dans ce registre qu’elle excelle : « La vérité ne trompe jamais ils finiront par tomber »

Elle arrive à nous faire part de ses idées à travers sa musique et l’émotion est bien au rendez vous : « Ne cessez pas le combat jusqu’à ce que nos cœurs cessent de battre
Ne cessez pas le combat pendant qu’ils continuent à mentir »

E5E6FC49-6A67-4F66-95E2-4853D1A03C12
Ses nombreux clins d’œil aux combattants de la liberté nous rappellent que le combat pour l’égalité est encore long mais tous unis nous pourrons y arriver

5C3BCB50-946A-483B-919F-9AFEAFBF9428

À la rédaction Divamag nous aimons ce genre d’initiative car le vivre ensemble est une idée que nous prônons et nous ne cesserons de vous rappeler que l’année sera féminine