News

Aya nous ouvre son « Journal Intime »

By  | 

Après Jolie Garce de Shay fraîchement certifié disque d’or, Diamant Noir de Sianna, et Alpha Leonis de Ladea, la scène féminine urbaine enregistre la sortie de Journal Intime, le premier album de la chanteuse Aya Nakamura.

Pour ce premier essai, l’interprète de Comportement s’est entourée de confidents de poids en la présence de MHD, Keblack,Lartiste,et Dadju.

Ses détracteurs  diront que ce projet sent la guimauve et le rechauffé, mais nous serons  unanimes pour dire qu’il regorge de futurs tubes en puissance Angela, Problèmes, Jalousie comme seule la chanteuse du label Power sait les faire.

Lorsque vous écoutez Aya ne vous attendez pas à de superbes envolées vocales, la belle a d’autres atouts pour nous envoûter.

Du haut de ses 22 ans,  elle fait partie des fers de lance d’une nouvelle génération montante forte et décomplexée, décidés  à changer les codes et les mentalités.

Je vous invite à écouter Réponds, Si tu savais, Je n ai pas besoin de toi dans lesquels elle sort de son registre Afro et montre qu’elle est capable d’explorer d’autres univers musicaux, et bien évidemment Oumou Sangare qui est un veritable hit.

Journal Intime est un projet de bonne facture à l’image de son interpréte, sans artifice, simple et efficace.

Pages après pages Aya saura avec sa générosité, son insouciance, et sa spontanéité,  gagner le coeur d’une partie des puristes lui reprochant son manque de justesse.

Son potentiel est indéniable et son timbre de voix unique, maintenant, à elle de nous prouver que ce n’est pas une étoile filante.

Bonne lecture…